ponant


ponant

ponant [ pɔnɑ̃ ] n. m.
• 1549; ponent 1240; a. provenç. ponen, lat. pop. (sol) ponens « (soleil) couchant »
Région. ou littér. Couchant (n. m.)(opposé à levant). occident, ouest. « la tempête accourait du ponant » (R. Roussel).

ponant nom masculin (ancien provençal ponen, ouest, du latin populaire sol ponens, soleil couchant) Ancienne appellation méditerranéenne de l'Océan ou de l'occident, par opposition au levant. Vent d'ouest, dans le Midi. ● ponant (synonymes) nom masculin (ancien provençal ponen, ouest, du latin populaire sol ponens, soleil couchant) Ancienne appellation méditerranéenne de l'Océan ou de l'occident, par opposition au...
Contraires :
- est

ponant
n. m.
d1./d Vx Occident, couchant. Le levant et le ponant.
|| Le Ponant: l'océan Atlantique.
La flotte du Ponant, qui croisait dans l'océan Atlantique.
d2./d (France rég.) Vent d'ouest.

⇒PONANT, subst. masc.
Littér. ou région. L'ouest. Synon. le couchant, l'occident. Vers le ponant; du ponant au levant. Mais voyez. —Du ponant jusques à l'orient, l'Europe, qui vous hait, vous regarde en riant (HUGO, Ruy Blas, 1838, III, 2, p.394). Les orages viennent toujours du sud et les giboulées du ponant (DUHAMEL, Suzanne, 1941, p.265).
P. méton.
Vx. [Gén. avec une majuscule] Les côtes occidentales de l'Europe, l'océan Atlantique (par opposition à la Méditerranée). Ports du Levant et du Ponant. La marine du Ponant ou la surintendance des relais et des postes (CHAZELLE, Diplom., 1962, p.60).
Région. (côte méditerranéenne). Vent de ponant, p.ell., ponant. Vent d'ouest. (Dict.XIXe et XXes.).
REM. Ponantais, -aise, adj., vieilli. Qui est de l'océan Atlantique, des côtes occidentales de l'Europe. Cette place de gardien de phare dont jouissaient mes pères sur les côtes ponantaises (VILLIERS DE L'I.-A., Contes cruels, 1883, p.219). Empl. subst. Marin originaire des côtes françaises de l'Atlantique ou qui y exerce son métier. La Marine française se divise en deux grandes races: les Moco et les Ponantais, Bretagne et Provence, gens du Nord et gens du Midi (A. DAUDET, Jack, t.2, 1876, p.110).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694: ponant; 1718: ponent, ponant; 1762: ponant; 1798: ponant, ponent; dep. 1835: ponant. Étymol. et Hist.1. Ca 1240 ponent «vent d'Ouest» (PHILIPPE DE NOVARE, Mém., éd. Ch. Kohler, LVII); 2. fin XIIIes. ponent «Occident» (Sidrac ds GDF. Compl.); 3. 1566 la mer de Ponant «l'Océan Atlantique, par opposition à la Méditerranée» (MONLUC, Commentaires et Lettres, éd. A. de Ruble, t.5, p.69); 1678 Ponant (GUILLET). Empr. à l'a. prov. ponen «ouest, vent d'ouest» (XIIes. ds RAYN. et LEVY Prov.) qui remonte au lat. pop. [] «[soleil] couchant» (d'où aussi ital. ponente, esp. poniente), expr. formée avec le part. prés. de «se poser, se coucher (en parlant des astres)», sens supposé d'apr. l'ital. porre «se coucher (en parlant du soleil)» (à la place du lat. occidere (occident). Voir M. ALLEYNE, Les noms des vents en gallo-roman ds R. Ling. rom. t.25 1961, p.127). Bbg. QUEM. DDL t.2.

ponant [pɔnɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1549; ponent, 1240; anc. provençal ponen, lat. pop. (sol) ponens « (soleil) couchant ».
Régional ou littéraire.
1 Couchant (2.), occident, ouest. || Le vent de ponant.
1 Les deux amis sont parvenus tout en haut de la ville, à la lisière de ces terrains brûlés qui s'enfuient vers le ponant.
G. Duhamel, Salavin, VI, XIX.
2 Dans le bienheureux pays en question, le vent, parfaitement régulier, se chargeait bénévolement d'indiquer l'heure aux habitants. À midi juste il soufflait violemment de l'ouest et s'apaisait progressivement jusqu'à minuit, moment poétique où régnait un calme plat. Bientôt une légère brise venue de l'est s'élevait peu à peu et ne cessait de croître jusqu'au midi suivant, qui marquait son apogée. Une saute brusque se produisait alors, et, de nouveau, la tempête accourait du ponant pour recommencer son évolution de la veille.
Raymond Roussel, Impressions d'Afrique, p. 138.
Vx ou hist. || Le Ponant : l'océan Atlantique, les côtes occidentales de l'Europe, par oppos. au Levant (la Méditerranée, les côtes méditerranéennes). || Marine du Ponant et marine du Levant.
2 Régional (côte méditerranéenne). Vent d'ouest.
3 La terrasse était en retrait, protégée du vent mais non au point d'échapper tout à fait à celui qui s'était levé, le ponant comme Gustin l'apprit avec plaisir, après avoir cru au mistral. Des bourrasques faisaient tourner autour d'eux des bouts de journaux et des feuilles incurvées et desséchées d'eucalyptus (…)
Jacques Laurent, les Bêtises, p. 34.
CONTR. Est, levant, orient.
DÉR. Ponantais.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ponant — PONANT. s. m. Occident. La partie du monde qui est au couchant du soleil. En ce sens il n est pas fort en usage. Il se dit plus ordinairement en terme de Marine, ou souvent pour distinguer l Ocean de la Mediterranée qui est au Levant. On l… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Ponant — in French is an old navy word for west (in opposite to Levant). It may refer to:* Ponant Islands, Atlantic and Channel French islands, off the coast of continental France * Ponant fleet, the former Atlantic Fleet of the Royal French Navy * Le… …   Wikipedia

  • ponant — Ponant, ou Ponente, ou Ponent, Occidens, nobis Occident. Germanis West …   Thresor de la langue françoyse

  • Ponant — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Géographie 1.1 Vent 1.2 En Eu …   Wikipédia en Français

  • PONANT — s. m. Occident, la partie du monde qui est au couchant du soleil. Depuis le levant jusqu au ponant. Il se leva un vent du ponant.   Il signifie aussi, L Océan, par opposition à la Méditerranée. L armée du Ponant. Vice amiral du Ponant. L escadre… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ponant — (po nan) s. m. 1°   L occident (avec une minuscule). •   Lui [l homme] que jusqu au ponant, Depuis où le soleil vient dessus l hémisphère, Ton absolu pouvoir a fait son lieutenant, MALH. I, 1. 2°   Dans nos ports de France sur la Méditerranée, le …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PONANT — n. m. Occident, partie du monde qui est au couchant du soleil. Depuis le levant jusqu’au ponant. Il se leva un vent du ponant. Il désigne aussi l’Océan, par opposition à la Méditerranée. Vice amiral du Ponant. L’escadre du Ponant. Il a vieilli …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Ponant — Der Ponant ist eine französische Kunststoff Segeljolle, die mit Trapez und Spinnaker gesegelt werden kann. Er wurde 1950 vom französischen Schiffszimmermann M. Deschamps konstruiert. Gebaut wurden diese Boote in Frankreich, und zwar in der… …   Deutsch Wikipedia

  • Ponant —    (Synonyme: Vent du ponant)    Le ponant est un vent de l ouest de la France soufflant en direction de la méditerranée …   L'Abécédaire du Vin

  • Ponant-Flotte — Die Flotte du Ponant (Westliche Flotte) war während des Ancien Régime die Bezeichnung der französischen Marineeinheiten, die für den Dienst in den Überseekolonien, insbesondere in den Antillen und in Nordamerika, und den Schutz der Seewege… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.